Depuis septembre 2018, le radioclub est en relation avec le LATMOS de Guyancourt qui nous a approché pour profiter de notre expérience dans la réception satellite. Vous avez peut être suivi ces activités via Twitter (UVSQSAT ou F6KRK)

https://twitter.com/uvsqsat

En effet, le LATMOS, laboratoire d’étude de l’atmosphère, participe à un réseau de collecte des données de mesures de nanosatellites (cubesat) à but scientifiques, en particulier avec l’université de Boulder (USA). Mr Bertran, chef  de projet, a déployé  une station de reception satellite qui opère sur les fréquences radio-amateur VHF/UHF. Le Radioclub a apporté son expérience lors de rencontres au LATMOS.

Pour mieux encadrer l’utilisation des bandes amateurs par les projets scientifiques, C. Mercier, président de l’AMSAT Francophone a défini un protocole type d’accord entre les 3 entités LATMOS/Radio-Club F6KRK/AMSAT-Fr.

Ce protocole a été signé le 1er octobre 2019 au LATMOS en présence de (de gauche à droite)  E. BERTRAN et  M. MEFTAH du LATMOS, M. MAHE du RadioClub et C. MERCIER de l’AMSAT-Fr .

Maintenant le LATMOS est bien avancé dans le développement de son propre Cubesat (10cmx10cm) , nommé UVSQ-Sat, qui devrait être mis en orbite fin 2020 pour observer le rayonnement du soleil et l’énergie rayonnée par la terre.

Le club pourra encore partager son savoir faire pour la partie émission, car le LATMOS devra être en mesure d’envoyer des  trames de commande au satellite. Des collaborateurs du LATMOS vont ainsi passer l’examen radio amateur pour obtenir une licence d’émission et ensuite opérer cette station sol. Des étudiants participent aussi au projet, comme par exemple un stagiaire en hyperfréquences il y a quelques mois.

20% du temps ce satellite sera dédié aux activités radioamateur, via un transpondeur (en cours de définition). Le radioclub envisage de développer aussi une station de réception et de participer à la collecte des données scientifiques de UVSQ-Sat et mise à disposition via le réseau SatNOGS par exemple. Nous serons aussi mis à contribution pour tester le logiciel de décodage des trames de données, logiciel qui sera public et accessible à tous.

Pour les mois qui viennent, il y a de quoi s’occuper au Radioclub. Je remercie tous ceux qui ont déjà participé à ce projet et invite tous les autres à nous rejoindre selon leur envie, car les activités seront variées, des antennes jusqu’à l’informatique. Je remercie aussi C. Mercier de l’AMSAT-Fr pour son aide.

73, Michel MAHÉ /  F4DEY
Président du Radio-club F6KRK