Nous avons vu le circuit en pi qui permet de réaliser n’importe quelle adaptation sans recourir à une formulation complexe si le Q en charge du système est suffisant. Mais le circuit en pi requiert au minimum trois composants réactifs. En théorie seuls deux suffisent au prix de calculs complexifiés. Heureusement le concepteur dispose d’abaques pour l’aider et parmi ceux-ci l’abaque de Smith est universellement employé.

Télécharger l’article : Adaptation(5)