1966 départ de Monaco, devant le musée océanographique que dirigera pendant 37 ans JYC, le public et la télévision est là, Grace Kelly souhaite bonne chance à la Calypso et fait la bise au commandant.

Cette mission de 5 ans vise à découvrir un nouveau monde étrange, de nouvelles formes de vie, d’autres civilisations; en 1966, c’est le début de Star Trek sur NBC mais c’est bien avec ABC que démarre The Undersea World of Jacques Cousteau.  Les américains partent à la conquête de l’espace, Cousteau lui part à la conquête du monde sous-marin.

5 ans pour produire 12 films afin de faire découvrir en plus des animaux marins, l’aventure des océanautes, avec la mise en service des puces de mer qui sont ces nouveaux mini sous-marins capables d’aller 2 fois plus loin et surtout deux fois plus profond que Denise, la soucoupe plongeante qui sera baptisée plus tard SP350 pour Soucoupe Plongeante à 350 mètres; ceux-ci plongent à 700 mètres.

De nouveaux scaphandres qui ressemblent à des combinaisons spatiales et qui sont équipés d’antennes pour les communications sous-marine à ultra-son, une montgolfière pour l’exploration aérienne, de nouveaux scooters des mers, un caisson de décompression submersible que l’on place à 6 mètres sous la surface de la mer.

JYC nous gâte avec une émission spéciale sur les requins, puis sur les 7 sous-marins civils d’exploration.  La recherche d’un trésor caché, le Mousquemer formidable plongeur Dumas est devenu archéologue, Laban l’ingénieur en chef fait de la peinture à l’huile sous la mer (il peint des épaves magnifiques), ses toiles sont exposées à New York ! Falco, le bras droit du Commandant, est le pilote génial des soucoupes !

Le chef plongeur Falco deviendra le capitaine de la Calypso après le décès de l’épouse Simone dit « la Bergère » jusqu’à sa retraite, puis il s’occupera de renflouer la Calypso en 1996 à la demande du Commandant, lors de l’incident de Singapour où une barge fera couler le navire mythique.

La mission de 5 ans se prolongera tout au long du 20ème siècle.

L’Odysée sous-marine du commandant Cousteau, c’est 50 ans d’aventures autour du globe, d’amélioration techniques et technologiques placées au service de la communauté planétaire pour protéger les animaux marins et notre environnement. La consécration de Cousteau, c’est la signature du moratoire sur l’Antarctique en 1991 toujours en vigueur, mais le sommet de Rio de 1992 fait de lui « Capitaine Planète ». Il recevra 80 000 courriers de supporters pour se présenter à l’élection présidentielle, il déclinera poliment et mettra en garde les écologistes de la politique contre la corruption des élites.  Il produira une centaine de films documentaires pour la télévision, trois long métrages et plusieurs livres.

En 2004 dans le « Monde du silence revisité », Pierre-Yves Cousteau et Diane (les enfants de JYC) se rendent en mer rouge pour redécouvrir le site de précontinent 2, cette expérience incroyable contée dans « Le Monde sans Soleil » où JYC construit une maison sous la mer en forme d’étoile de mer, une base en forme d’oursin pour la soucoupe plongeante Denise, un hangar pour les scooters et une cage à requin pour la protection des plongeurs. Pendant un mois, les océanautes vivent sous la mer et montrent à tous que l’homme peut devenir ce “homo-aquaticus” cher à Cousteau.

Pierre-Yves et Diane Cousteau sont stupéfaits quand ils découvrent la base, le hangar et la cage a requin. La base sous-marine de la soucoupe plongeante contient encore une bulle d’air grâce à laquelle ils pourront respirer 40 ans après ! Sur la Lune, le socle du LEM et le véhicule buggy tout terrain attendent les prochains astronautes; en mer rouge sur le récif de corail, les installations du Commandant attendent les prochains Océanautes.

C’est le film l’Odyssée avec Christophe Lambert qui m’a rappelé ces moments de mon enfance où je regardais les aventures de la Calypso le dimanche soir.

Pour redécouvrir l’œuvre du commandant, je vous invite à voir ses 3 longs métrages, Le monde du silence 1956, Le monde sans soleil 1964 et Voyage au bout du monde 1975.  L’espacement entre les 3 films permet de voir l’évolution technologique de la Calypso mais aussi l’évolution et l’éveil des mentalités vers l’écologie, pratiquement 20 ans séparent les 3 films, et dans Le monde du Silence, JYC nous explique qu’il plonge depuis 20 ans déjà.

J’ai commandé les deux séries TV que l’on trouve facilement en DVD par l’Angleterre sur Internet. Cousteau ayant vécu aux USA dans son enfance, il parlait couramment anglais ce qui lui a permis de développer ses activités dans l’ancien monde mais surtout aussi dans le nouveau monde où il finira par domicilier la Calypso en Virginie aux USA.

En visionnant les séries, j’ai pu reconstituer la station radio de la Calypso avec son Collins 75s, son Grundig Satellite, remplacé plus tard par un Kenwood R2000; on voit aussi les antennes satellites montées sur un pylône triangulaire avec un astucieux système de double rotor azimut pour faire le déplacement en site.  Un dipôle pour le 7/8 MHz est tiré sur le côté avant-bâbord de la Calypso qui est un dragueur de mines de 42 mètres de long avec une coque en bois.  Pour le dipôle 3 & 4 MHz c’est le bras de dépose des soucoupes à l’arrière qui est utilisé pour tendre le dipôle lorsque celui-ci n’est pas utilisé pour les mises à l’eau.  De l’avant à l’arrière avec le bras on obtient la bonne longueur d’onde pour les bandes basses.

En 1991 Pierre Chastan de F6FOZ est au SARADEL (Salon de la Radio D’Elancourt) ou les bénévoles de l’équipe Cousteau font signer la pétition pour les droits des générations futures, j’ai pu signer cette pétition lorsque j’avais 15 ans à l’époque, une partie en sera déposée à l’ONU par Pierre dans les mains de Kofi Annan en 2001 après avoir fait traverser l’Atlantique à son voilier en bois fait main qui s’appelle le Message.  Tout l’épopée de Pierre est racontée dans son livre « Servir le futur » disponible sur son site Internet.

La carte QSL de la Calypso en encart ici a été éditée pour promouvoir la pétition pour les droits des générations futures complément et suite logique de l’action du Commandant au sommet de Rio de 1992 et du moratoire sur l’Antarctique signé en 1991.

Ayant refermé le livre « Le monde du Silence » publié uniquement chez nos amis anglo-saxons, l’édition française du livre portant le même titre n’est que basée sur le film, celui-ci en anglais raconte toute l’histoire de Cousteau jusqu’au film de 1956.  Il faut le lire comme un livre d’histoire, l’histoire de la plongée depuis Sanary-sur-Mer jusqu’aux antipodes en passant par Auguste Piccard le vrai professeur Tournesol père du bathyscaphe FNRS et du Trieste qui se posera dans la fosse des Mariannes (à 11000 mètres de profondeur).

J’ai ainsi commencé ma collection des documentaires de cette équipe incroyable, Philippe et Jean-Michel, les deux fils du commandant, réaliseront des dizaines de films sous-marins.

James Cameron devait être un sacré fan de Cousteau, l’épisode de l’Odyssée qui retrace la recherche du Britanic, le navire jumeau du Titanic, est conçu comme le film Titanic du réalisateur américain, celui-ci ira d’ailleurs chercher les images du Titanic et ira explorer la fausse des Mariannes comme nos aventuriers explorateurs. JYC va plus loin : il fait plongée la rescapée du naufrage de 1914 dans la soucoupe pour revoir le Britanic !  L’âge avancé de la rescapée ne sera pas du tout un obstacle elle s’est bien amusée.

Lorsque vous lirez ces lignes, Thomas Pesquet notre jeune astronaute français sera revenu d’ISS. Thomas, qui pratique les sports extrêmes et la plongée sous-marine, a suivi un entrainement très complet. Celui-ci est notamment réalisé dans une piscine géante sur la doublure de la station à 12 mètres de profondeur et lors de stages de survie et sous-marins dans la base sous-marine Aquarius qui se trouve dans les keys en Floride, lors de l’expérience SEA TEST 2 à 20 mètres de profondeur.

En 1968 est organisé un contact radio entre l’opération Précontinent 3, la base sous-marine plongée à 110 mètres de profondeur dans la Méditerranée, et la base de la NASA où se trouvent les astronautes en entrainement; ils auront du mal à converser car les océanautes respirent de l’heliox et leur voix n’est plus reconnaissable. Cette anecdote montre le lien très étroit de la conquête spatiale avec celle par JYC des fonds sous-marins. A ce moment-là, JYC prouve au monde entier que la vie est possible au fond des mers mais aussi n’importe où dans l’espace intersidéral.

Notre académicien avait des projets et des rêves pour remplir le 21ème siècle mais il n’était pas immortel, son fils Philippe qui devait le remplacer est décédé en 1979 en pilotant l’hydravion le Catalina. JYC laisse toutefois un héritage fort de 2 fondations et de jeunes enfants prodiges de son second mariage avec Francine qui je l’espère pourront reprendre le flambeau de leur demi-frère Jean-Michel.

Le sous-marin Saga 1 de Marseille préserve la mémoire du commandant Cousteau; ce sous-marin “crache-plongeur” abandonné par Cousteau faute de financement a été réalisé et complété, il a fait l’objet d’une émission de Ushuaïa avec Nicolas Hulot à bord et est en cours de restauration par les ingénieurs en retraite de l’époque. C’est un appareil civil unique.

La Calypso sera de nouveau opérationnelle dans 2 ans, avec de nouveaux moteurs achetés en 2009 et tout le matériel conservé par l’Equipe Cousteau, (Hélicoptère et soucoupe plongeante comprise).

Lorsque la Calypso reviendra de Turquie et traversera la Méditerranée, elle sera complètement autonome. Elle pourra rejoindre en Bretagne l’Alcyone, le navire a turbovoiles qui officie actuellement lors des missions de l’Equipe Cousteau.  L’Alcyone a été complètement restauré; il fait 32 mètres de long contre 42 pour la Calypso qui a plus de surface de charge pour les équipements techniques.

Je souhaite ici souhaiter un très bon retour à notre astronaute Thomas Pesquet, je lui dis à bientôt, et souhaite remercier l’Equipe Cousteau pour ces bons moments que je passe en famille en visionnant les films d’exploration.

73’s, Commandant !

PAS DE COMMENTAIRES