F6KRK au Village Des Sciences 2022 à Elancourt

Classé dans : Conférences / Manifestations, QO-100 | 0

Bilan du Village Des Sciences 2022

Comme quasiment chaque année F6KRK a animé un stand au Village des Sciences 2022 à la Commanderie des Templiers à Elancourt.

Nous avons présenté le radio-amateurisme en général et notre radio-club. Différentes facettes de notre hobby ont été mises en œuvre et plus particulièrement :

– Une station QO100 pour trafiquer en réel, soit en phonie/SSB, soit en CW

– Une station QO100 pour recevoir des images DATV, bande démo de QO100 ou images diffusées par F4KLO depuis La Villette

– une initiation à la CW, notre animation “fil rouge” plus spécialement destinée aux plus jeunes (mais pas que…)

Merci aux OMs qui ont préparé et animé cette manifestation, F1PDX, F4BUC, F4DWD, F4HGU, F4JPO, F5NED, F8FQJ, ainsi qu’à tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réussite de cet évènement.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Une vue d’ensemble de notre stand avec F1PDX, F4HGU, F4BUC, F5NED et F8FQJ

 

Une station QO100 pour trafiquer en réel, soit en phonie/SSB, soit en CW

La station QO-100 SSB a été activée sur toute la durée de la manifestation dans les modes SSB et CW. Le pointage de l’antenne n’aura pas été très simple puisque la station était située à l’intérieur du bâtiment tandis que la parabole se trouvait à l’extérieur de l’enceinte de la commanderie. Une trentaine de mètres de câble (RX + TX) était nécessaire pour relier le tout, avec le passage par-dessus le toit d’un bâtiment. Cette situation a également imposé le démontage pour la nuit du samedi au dimanche et un second pointage pour la session du dimanche.

Coté trafic, l’émission était très correcte, après une petite correction de gain micro, nous n’avons eu que des retours positifs sur notre modulation. La réception était plus problématique, notre LNB ne semblait pas du tout apprécier le fait d’être branché « derrière » l’antenne POTY, et la longueur de câble jusqu’à la clé SDR, conjugué à une parabole de taille assez réduite, finissaient sans doute d’achever notre configuration. Nous sommes finalement passés en réception WEB le dimanche après-midi avec un net gain en qualité de réception.

L’utilisation d’enceintes « PC » pour que le public puisse écouter les QSO n’était réellement possible que si l’interlocuteur distant présentait une parfaite modulation et un signal particulièrement détaché du bruit.

Nous avons réalisé une soixantaine de QSO avec une quinzaine de pays différents :

  • Les plus longues distances ont été avec le Brésil, l’Afrique du Sud et l’Inde.
  • Un trafic assez soutenu avec l’Allemagne et la France comme attendu sur ce satellite.
  • 90% en SSB, 10% en CW, pas de modes digitaux.

La configuration retenue était l’affichage sur un écran plat du waterfall « SDR console » d’un coté et de Log4om de l’autre. Les visiteurs pouvaient ainsi apercevoir facilement la localisation du correspondant et associer la communication qu’ils entendaient, au spectre audio et fréquentiel qu’ils voyaient sur le téléviseur.

Le fait de réaliser des QSOs devant le public attirait l’attention et éveillait un peu de curiosité chez nos visiteurs

A noter l’étonnement assez fréquent de voir que des contacts en télégraphie « existaient » toujours de nos jours.

Patrice, F4HGU

Au premier plan: F4HGU en QSO via QO100 ; au second plan: jeunes visiteurs essayant la CW guidés par F8FQJ

 

Une station QO100 pour recevoir des images DATV

La station QO100 DATV a été installée, constituée d’une antenne parabolique de 1,30 m, d’un récepteur Minitioune, d’un PC et d’une télévision grand écran.

Après pointage précis de l’antenne la réception a pu commencer et nous avons montré aux visiteurs les flux vidéo disponibles, tout en décrivant le système : le satellite de télécommunications qatari équipé d’un transpondeur radioamateur, la position orbitale au-dessus de la République Démocratique du Congo à 36.000 km d’altitude, les trajets aller et retour, la couverture sur une partie du Globe terrestre, du Brésil à l’Inde, du Pôle Nord au Pôle Sud en passant par l’Afrique et l’Europe.

Parler des fréquences utilisées (descente sur 10 GHz, montée sur 2,4 GHz) permet de démarrer la discussion sur nos 25 bandes de fréquences, de 137 kHz à 240 GHz, qui sont pour nous 25 terrains de jeux avec pour chacun des technologies différentes, des antennes différentes, des modes de propagation différents et bien sûr des trafics radio différents.

Le radio-club de la Cité des Sciences F4KLO a diffusé en live des émissions depuis leur local situé sous la parabole de 10 mètres de diamètre. Nous avons vu et entendu Bernard F6BVP expliquant aux visiteurs ce qu’est la radioastronomie, et dans le cas présent la réception des photons émis par les milliards de milliards d’atomes d’Hydrogène de l’Univers sur la fréquence 1,4 GHz.

Nous avons montré aux visiteurs d’autres flux vidéos venant d’OM européens, notamment certains Français avec qui Patrice F4HGU avait précédemment réalisé un QSO en phonie.

Pierre-Louis, F5NED

Images reçues via Q100

Les deux paraboles pointant vers QO100: une pour le trafic en SSB ou CW, l’autre pour la reception DATV

 

Une initiation à la CW

Une trentaine de “candidats”, de 7 ans pour le plus jeune jusqu’à des adultes ont tenté leur chance. Il s’agissait, comme à l’accoutumée, de manipuler leur prénom en morse. Cela a permis en parallèle de faire découvrir le trafic en CW et d’en montrer les avantages. Bien entendu, comme à l’école des fans, tous ont gagné et sont repartis avec un diplôme 😊.

Jacques, F8FQJ

Le stand “initiation à la CW” avec le logiciel CW_PLAYER de F6DQM qu’ont animé F4DWD et F8FQJ

Laisser un commentaire